La mutation opale a vu le jour en Allemagne en 1949, dans l’élevage de Rossner et Muller, mais c’est vraiment développé que dans les années soixante. Elle c’est manifestée dans une nichée de  canaris verts, canaris de chant (Harz).

 

Le facteur opale est une mutation récéssive libre,non lié au sexe,recessif par apport à la forme sauvage tout comme le phaêo, l'eumo, le topaze, l'onyx.
Le facteur opale doit être présent dans chaque paire de chromosomes pour pouvoir s'exprimer, c'est à dire en double. Il existe dans les types suivants, noir, brun, agate, isabelle et dans la catégorie, intensif, schimel, mosaïque.
Fond jaune, rouge, blanc et ivoire.

 

Son élevage :

Toujours débuter avec des oiseaux correspondant au standard de la catégorie  que l'on souhaite élever, et de souche pure, ou avec des porteurs de la mution. Ensuite produire des porteurs et de les accoupler avec des purs opales.
Eviter de croiser des oiseaux aux plumes lâches, c’est ce qui arrive trop souvent quand on accouple les "Opales '' entreu eux.

Le facteur  Opale permet de diminuer le facteur brun.

 

 Le Standard de "l'Agate Opale :

Il doit posséder des stries,fines,courtes,alignées et interrompues, caractéristique à l'Agate de couleur gris bleu.
La couleur de fond pour le jaune, doit être la plus lumineuse possible et pas dorée. Le brun sur le dos est à proscrire
Le dessin des flancs doivent être bien marqués.
Le bec, les pattes et les ongles seront de couleur unicolore et clairs

Il doit posséder des moustaches, de chaque côté du bec, les lignes oculaires et la zone lipochromique au-dessus du bec. Typique à l’agate.
Pour  le Schimel, les stries peuvent être plus larges que chez l'Intensif, le schimmel sera uniformément répartit dans tout le corps).

Oiseaux provenant de mon élevage (jaunes ivoires)



Opales jaunes

Le Standard du "Brun Opale" :

La pigmentation eumélanique brune,seule présente dans les rectrices et les rémiges de couleur gris brun.
Le dessous des rémiges et des rectrices plus foncés que le dessus.
La phaéomélanine sera fortement réduite dessus formée de stries gris brun longues et alignées, sur un fond brun très dilué.
Le bec, les pattes et les ongles seront de couleur unicolore clair.
La pigmentation du lipochrome doit être le plus lumineux possible.






Oiseaux provenant de mon élevage


Le Standard du "Noir Opale" :

Pour le noir, la stries du dos doit être longue, large et  alignée bien marquées (caractéristiques du noir). La "strie" sera de couleur gris  bleu.
La couleur de fond doit être uniformément répartie pour fond rouge, couleur violacée Tonalité verdâtre pour le fond jaune. Les stries des flancs devront être bien visibles.
Le bec, les pattes, et les ongles seront unicolore de couleur noire
Absence totale de phaéomélanine, pas de pigmentation en bout des stries. Les rectrices et les régimes doivent posséder la mélanine maximale, et leurs couleurs doivent correspondre harmonieusement avec la couleur de la strie.


 


 Oiseau provenant de l'élevage de Desbien Marcelin

 


Pour l’isabelle opale aucun intérêt d’élever de tels oiseaux, la strie est tellement faible qu’il ressemble plutôt à un lipochrome.


Accouplements :
-Opale X Opale = 100% d'Opales
-Opale X Porteur = 50% d'Opales et 50% de Porteurs.
-Opale X Classique = 100% de Porteurs d'opale.
-Porteur X Porteur = 25% Opales + 50% de Porteurs + 25% de Classiques.

-A noter que cette dernière combinaison n'est pas recommandée, car il est impossible de différencier un porteur d’un non porteur d’opale.


 


Voici le tableau


 





 




 

 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement